tradition Pâques Etats-unis

Et si on faisait rouler les oeufs pour Pâques cette année ?

rolling eggs

Connaissez-vous la tradition britannique des “egg rolling” ? Une tradition millénaire qui s’est même exportée jusqu’à la maison blanche !

Un peu d’histoire…

Le nom « Easter » viendrait du nom de la déesse païenne du printemps “Eostre”. Tous les feux étaient éteints et rallumés en son honneur à partir d’un feu sacré. Les chrétiens choisirent son nom pour la fête de Pâques et continuèrent cette tradition en l’honneur de la résurrection du Christ en éteignant tous les cierges dans leurs églises pour les rallumer à partir des cierges pascals.

La décoration des œufs commença en Angleterre au Moyen Age :  les familles nobles offraient en cadeaux des œufs recouverts d’or tandis que les familles modestes des œufs simplement peints et décorés.

Quant à la tradition du lapin de Pâques,  « the Easter bunny », elle viendrait d’une légende de l’Europe du nord. Selon cette légende, il y a très longtemps, alors que des mamans avaient caché des œufs décorés dans la forêt pour leurs enfants, ceux-ci découvrirent les œufs au moment même où un lièvre passait. Ils crurent alors que c’était le lièvre qui avait apporté les œufs ! D’où l’association improbable, mais toujours d’actualité, entre les oeufs de Pâques et les lapins !

 

tradition Pâques Etats-unis

 

La tradition des “Eggs rolling”

En Angleterre, les enfants font traditionnellement rouler les œufs de Pâques ( oeufs durs décorés) du haut d’une colline. Le premier oeuf qui arrive en bas a gagné ! Certains croient que cette tradition provient du symbole du roulement du rocher qui créa l’ouverture du tombeau de Jésus-Christ avant sa résurrection. Cette tradition britannique s’est également exportée aux Etats-unis où depuis 1878, chaque lundi de Pâques, à la Maison Blanche, des dizaines d’enfants sont invités à faire rouler leurs oeufs sur les pelouses de la demeure présidentielle !

Si vous souhaitez renouveler un peu les traditions et fêter Pâques à la mode anglaise cette année, voici un site qui vous donnera plein de bonnes idées d’activités ludiques et créatives avec vos enfants !  

Toute l’équipe de VivaLing vous souhaite de très belles fêtes de Pâques !

Quotient Culturel, atout de l'apprentissage de langues étrangères

Quotient Culturel : l’atout des enfants qui étudient les langues

Notre époque, et son intelligence artificielle aime les calculs. Après les mesures du Quotient Intellectuel et du Quotient Émotionnel, le Quotient Culturel constitue le nouveau Graal à chiffrer et valoriser. Comment prévoir et améliorer l’usage de la différence culturelle sur l’autoroute de la mondialisation? Quels avantages pour l’avenir professionnel? Atout et défi pour nos enfants, la condition nécessaire (mais pas suffisante) passe par l’apprentissage de langues étrangères!

 

Qu’est-ce que le Quotient Culturel ?

définitions du Quotient Culturel

By Ben Bercks @ Pixabay

Le Quotient Culturel est la mesure de l’appétence et de la maîtrise de la performance inter-culturelle. Comment un individu est en mesure d’agir et réagir efficacement lorsqu’il entre en contact avec une culture différente.
Soon Ang et Linn Van Dyne ont formalisé ce concept qui existe dans notre bagage historique depuis belle lurette. L’Iliade et l’Odyssée constituent une entreprise ininterrompue de navigation entre cultures inconnues. Montesquieu organisait le voyage des Persans dans ses Lettres persanes pour convoquer la différence culturelle entre l’Europe,  l’Asie et l’empire Russe. Le Livre des Merveilles de Marco Polo transforma la vision que l’Europe avait de sa place dans le monde.

Soon Ang et Linn Van Dyne se concentrent sur les implications économiques de l’Intelligence Culturelle. Comment évaluer et prévoir la performance inter-culturelle d’un individu? Comment améliorer son adaptation dans une entreprise internationale, sur les marchés internationaux?
De manière plus large, le Quotient Culturel sous entend aussi bien l’ajustement aux codes de l’école, de l’université et ensuite de la culture de travail, de la hiérarchie.

Le Quotient Culturel, quel atout pour les enfants?

Comprendre les codes culturels d'une langueAvant même de parler d’avenir professionnel, le Quotient Culturel met en jeu la capacité des enfants à accéder à et s’approprier des informations disponibles seulement dans une langue différente.
Or, l’information est clé pour notre société ultra-communicante. Les traducteurs en ligne sont certes de plus en plus efficaces mais n’offrent pas les commentaires de bas de page qui signalent l’importance ou l’indifférence d’une autre culture sur un détail donné.
Prenons l’exemple de la magie.
Valentine Losseau, co-fondatrice de la (fabuleuse) nouvelle école de la magie ET anthropologue spécialiste des cultures de l’Inde et Maya a mis à jour comment un tour comme l’illusion de la lévitation pouvait époustoufler un occidental et laisser indifférent un indien. Sans le sous-titre culturel, c’est le bide assuré.

Ce Quotient Culturel affectera également l’appétence d’un jeune à postuler sur des camps, stages ou études à l’étranger et bénéficier au maximum de ce bain en extérieur. À terme, cette “curiosité” favorise la capacité à travailler dans un milieu de culture “mixte”.

Déculpabilisez ! Le Quotient Culturel se cultive

l'apprentissage du quotient culturel

Contrairement à la notion écrasante de Quotient Intellectuel, dit “inné” et relativement figé, le Quotient Culturel s’acquiert comme un savoir-faire, ou un savoir-être.
C’est ainsi que basée à Singapour, Véronique Helft-Malz, co-fondatrice de
culture-i, propose des formations aux particuliers et entreprises pour mieux comprendre les cultures asiatiques. Mission: développer le Quotient Culturel des participants. Objectif: améliorer la coopération, l’ajustement aux pays d’accueil, limiter les effets de la désorientation et permettre de rester fonctionnel dans un contexte multiculturel.

Véronique Helft-Malz souligne que tous les individus n’ont pas la même appétence “spontanée” pour la diversité culturelle.
La notion est évidente au sein des fratries lorsqu’une famille s’implante à l’étranger. Les freins et résistances sont très différents selon les enfants. Certains ont besoin de plus de temps pour s’adapter.
Inversement, des enfants élevés uniquement dans un contexte monolingue comme la France peuvent montrer une curiosité dévorante pour des cultures étrangères à travers des passions comme les mangas Japonais, les séries coréennes, la musique américaine ou le football brésilien.
Ce qui est important, explique Véronique Helft-Malz, c’est de trouver sa propre porte d’entrée dans la culture. Si votre enfant n’est pas attiré par la visite des marchés typiques ou des monuments historiques, il sera peut-être sensible aux sports, à l’artisanat, la débauche de technologie ou la diversité des moyens de transports locaux, le zoo ou les glaces carrées.

Langues et cultures étrangères : qui de l’oeuf ou de la poule ?

Les origines diverses du Quotient Culturel

Il n’existe pas d’étude qui se soit penchée sur la relation chez l’enfant entre l’apprentissage des langues étrangères et la variation du Quotient Culturel. Il est clair que s’intéresser à la culture permet de mieux maîtriser une langue étrangère. Et il est évident que l’acquisition d’une langue étrangère permet de se jeter dans le bain culturel de manière plus directe et plus personnelle.

Référence dans le domaine, David Livermore présente dans son ouvrage Leading with Cultural Intelligence, quatre indicateurs de l’intelligence culturelle. Ils se déclinent facilement dans le domaine de l’apprentissage des langues.

  1. Connaissance  

Est-ce que je parle un autre langage que ma langue natale ?  Quelle est ma connaissance des informations importantes pour comprendre la culture et l’environnement quand je communique dans une langue étrangère ?

  1. Interprétation  

Qu’est-ce que j’ai compris de mes connaissances sur une langue pour pouvoir communiquer efficacement à travers son usage ? Bénéfice indirect : apprendre une langue est une co-naissance qui permet de mettre en perspective sa propre langue et sa propre place dans le monde.

  1. Persévérance  

Est-ce que j’aime communiquer dans une langue qui m’est encore étrangère ?  Quelle est ma motivation pour m’adapter ? Est-ce que je tente de communiquer avec le peu d’éléments linguistiques dont je dispose ? Est-ce que je lis tout ce qui me tombe sous les yeux (affiches, journal local, directions) quand je me déplace dans un pays de langue différente ?  

  1. Comportement  

Comment me conduire de manière appropriée dès lors que j’interagis avec une culture étrangère? Comment est-ce que je m’adapte aux changements (accent, ton, expressions) ?  Ai-je intégré le langage corporel qui va avec une langue étrangère ? Par exemple, dans la manière de se présenter (serrer la main, inclinaison du corps) en fonction de la culture?

Comment aider vos enfants à développer leur intelligence culturelle.

Langues enseignées chez VivaLing

🌍 Démarrez jeune l’apprentissage d’une nouvelle langue. Chez VivaLing, vous pouvez découvrir 5 langues différentes, enseignées par des coaches natifs. Dans la relation régulière nouée avec leurs apprenants, en totale immersion dans la langue cible, nos coaches partagent les éléments clés de leur culture d’origine.

🌍 Visitez régulièrement les épiceries internationales près de chez vous avec vos enfants. Orient, Moyen-orient, Afrique, Amérique et tout plein d’îles partagent fruits, légumes et assortiment d’épices bigarrés. Cavernes d’Ali-baba regorgeant de trésors inconnus, la cuisine de ces ingrédients internationaux pique la curiosité et les papilles.

🌍 Voyagez à l’étranger avec un carnet, des ciseaux et de la colle. Construisez avec vos enfants un cahier de voyage sur toutes les différences et points communs que vous observez. Activité créative, parfaite pour occuper les temps morts et qui maintient les esprits en alerte lors du séjour à la recherche de pépites culturelles. Intéressez-les au langage non-verbal.

🌍 Organisez les fêtes d’anniversaires sur un thème étranger: mexicain/espagnol pour les chips au guacamole et la piñata, chinois/mandarin pour les pétards et l’atelier lanterne, anglo-saxon pour la culture pop et les pancakes, allemand pour un marathon bretzel-saucisses et Ostereier (coloration des oeufs).

🌍 Découvrez le cinéma ou les séries étrangères en VOST. Formidable pour éduquer l’oreille au rythme et à la phraséologie des langues étrangères. Passionnant pour s’imprégner de différents codes culturels. 

🌍 (Re)-Visionnez les séances d’ouverture des Jeux Olympiques (été ET hiver). Du grand spectacle qui met en valeur l’identité culturelle des pays hôtes.

comptines chinoises pour enfants

Six chansons pour aider votre enfant à apprendre le mandarin

Qui n’a pas chanté « Frère Jacques » ou « Il était un petit navire » pour apprendre à son enfant ses premiers mots de français ? Les comptines ou chansons enfantines sont souvent les premiers et meilleurs outils pour apprendre une langue. Ils sont le reflet d’une culture, le socle commun de milliers de personnes et constituent une façon ludique de découvrir un univers linguistique. Votre enfant apprend le mandarin ? Accompagnez-le en chantant avec lui les airs chinois les plus populaires !

 

Pour les 3-6 ans

Les sons des animaux 动物 叫声

Avec sa mélodie accrocheuse, son vocabulaire facile à mémoriser et ses phrases simples mais utiles, cette chanson fera le bonheur des petits.

Non seulement cette chanson enseigne à vos enfants les noms des animaux, mais aussi les sons qu’ils font en chinois! Car, oui, les animaux ne produisent pas les mêmes sons en chinois et en français ! Elle les aidera également à apprendre quelques verbes de base tels que marcher (走), nager (游) et rouler (滚).

 

Deux tigres – ou le Frère Jacques chinois

Quel enfant ne connait pas Frère Jacques ? La version chinoise ne parle pas d’un « frère qui sonne les matines » mais bien de deux tigres, dont l’un n’a pas d’oreilles, et l’autre n’a pas de queue … Grace à cet air familier, votre enfant mémorisera les paroles en un clin d’œil et sera fier et heureux de pouvoir chanter Frère Jacques dans plusieurs langues.

 

Pour 6-9 ans

Où est mon ami? ……

Une jolie mélodie facile à apprendre pour mémoriser les chiffres ainsi qu’un peu de vocabulaire quotidien de base accompagné de formules pour poser des questions.

 

Petit lapin blanc 白兔

Tous les enfants chinois connaissent cette chanson très populaire en Chine.

 

C’est une chanson que les jeunes chinois chantent avec leurs grands-parents, leurs parents et leurs camarades en maternelle. Elle contient du vocabulaire facile autour de l’animal du lapin : les oreilles, la carotte, les légumes, etc.

Après avoir appris cette chanson, votre enfant pourra partager un véritable « classique » de la culture chinoise. Nul doute que les enfants – et les adultes –  chinois en seront impressionnés!

 

Pour les 9 ans et plus

 

Compter les canards 鸭子

 

Savoir compter est l’une des premières compétences que l’on acquiert quand on apprend une nouvelle langue. Votre enfant connait peut-être la comptine numérique – 1,2,3,4,5 –  en chinois, mais qu’en est-il lorsque les chiffres ne sont pas dans le bon ordre? «Compter les canards» est une comptine qui permet d’apprendre et de retenir les chiffres, tout en s’amusant.

 

L’oiseau jaune

 

Est-ce une chanson ou une blague? Personne ne peut le dire. Mais ce que l’on sait c’est que cette chanson à la mélodie douce et entraînante est très drôle. Une fois que vos enfants comprendront la signification des paroles, ils riront et adoreront cette chanson, on vous l’assure!

N’hésitez pas à demander aux coaches de mandarin de VivaLing d’apprendre ces chansons à vos enfants. Ils se feront un plaisir de les répéter avec eux.

 

nouvel an chinois année du cochon

Nouvel an chinois: vive l’année du cochon !

Lundi 4 février 2018: c’est aujourd’hui que l’on fête le Nouvel An chinois! Depuis plusieurs semaines maintenant, les villes chinoises se parent d’affiches et d’images de cochons. Beaucoup d’entreprises distribuent aussi des produits spéciaux à base de porc. Savez-vous pourquoi ? La nouvelle année qui commence sera l’année du cochon !

 

Le zodiaque chinois, connu sous le nom de Sheng Xiao, est basé sur un cycle de douze ans, selon le calendrier lunaire chinois. Chaque année est placée sous le signe d’un animal : le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, le mouton, le singe, le coq, le chien et le porc.

nouvel an chinois année du cochon

Les animaux du zodiaque chinois ont été créés pour compter les années, exactement comme le système du calendrier grégorien. La sélection et l’ordre des animaux, qui influencent encore aujourd’hui la vie des gens, trouvent leur origine dans la dynastie Han (202 av. J.-C. – 220 apr. J.-C.) et sont basés sur le caractère et les habitudes de vie de chaque animal. L’ancienne division était surtout liée au numéro 12 : un Ji équivaut à 12 ans, un an a 12 mois, un jour à 12 périodes de temps appelées shi Chen. Les gens de l’Antiquité avaient construit leur système sur le cycle des 12 pleines lunes.

 

Pourquoi y a-t-il douze animaux dans le calendrier du zodiaque ?

 

Eh bien, il existe de nombreuses légendes et mythologies liées au zodiaque chinois et il existe différentes versions et histoires populaires dans différentes régions.

 

La légende la plus répandue est celle de l’Empereur de Jade (L’Empereur du Ciel dans le folklore chinois), qui ordonna que les animaux soient désignés comme signes du calendrier et que les douze premiers arrivés soient sélectionnés. A cette époque, le chat et le rat étaient voisins et bons amis. Quand ils entendirent parler de cette nouvelle, le chat dit au rat : “Nous devrions arriver tôt pour nous inscrire, mais je me lève généralement tard. Le rat alors promit de réveiller son ami afin d’y aller ensemble. Cependant, le matin du jour J, lorsqu’il se leva, le rat était tellement excité qu’il oublia sa promesse et se rendit directement au lieu de rassemblement. En chemin, il rencontra le tigre, le bœuf, le cheval et d’autres animaux qui couraient beaucoup plus vite.

 

année du cochon horoscope chinois

 

Pour ne pas se laisser distancer, il eut une bonne idée. Il demanda au bœuf de le porter, en échange, il lui proposa de chanter des chansons. Ainsi, le bœuf et le rat arrivèrent les premiers. Le bœuf était heureux d’être le premier signe de l’année, mais c’était sans compter sur le rat qui se glissa devant lui à la dernière minute et devint ainsi le premier animal chanceux du zodiaque chinois. Pendant ce temps, son voisin le chat était tellement tard que quand il arriva, la sélection était terminée. Ceci explique pourquoi d’autres animaux apparaissent derrière le rat dans le zodiaque chinois et pourquoi, dans la vraie vie, le chat déteste tellement le rat que chaque fois qu’ils se rencontrent, le chat le poursuit et le tue.

 

Le signe du cochon

Les personnes qui ont pour signe du zodiaque le Cochon sont considérés comme des individus prévenants, responsables, indépendants et optimistes. Ils font toujours preuve de générosité et de miséricorde pour endurer les erreurs des autres, ce qui les aide à établir des relations interpersonnelles harmonieuses. Cependant, il arrive parfois qu’ils soient un peu paresseux.

année cochon Chine

Le saviez-vous?

Selon la tradition chinoise, lorsque votre animal du zodiaque est celui qui gouverne l’année en cours, il est conseillé de porter quelque chose de rouge tout au long de la nouvelle année. Il peut s’agir de chaussettes rouges, de sous-vêtements rouges, même d’une ceinture ou d’un bracelet rouge. Ainsi, vous pourrez attirer plus de chance et de prospérité.  

 

Et pour tout savoir sur les origines du Nouvel An Chinois, il vous suffit de cliquer ICI

maintenir la langue française en expatriation

5 activités ludiques pour maintenir le français des jeunes expatriés

Comment entretenir ou renforcer la maîtrise de la langue française quand nos enfants ont la chance d’habiter à l’étranger et vivent en immersion dans une autre culture ? VivaLing a sélectionné l’équipement minimal pour un impact maximal ! Sans oublier notre touche ludique et qualitative, bien entendu.

 

1- Jouer d’abord (et apprendre sans s’en rendre compte)

Le mot clé est S’A.M.U.S.E.R. Il n’est pas utile d’informer les joueurs que la partie leur permet indirectement de pratiquer le français ou d’étendre leur culture générale, c’est un bonus collatéral ! Il est beaucoup plus motivant d’associer l’usage de notre langue à l’humour qu’à la mécanique du subjonctif !

Jeu de devinettes et mime qui renforce la fluidité

Time’s up junior

Les cartes sont remises en jeu 3 fois pour faire deviner sans le prononcer le mot caché de chaque carte, puis le faire deviner avec un seul mot et enfin le mimer. Inventivité, rapidité, mémoire, fous rires, action. Le jeu réunit toutes les générations, garantit une ambiance de ouf et le boitier peut se glisser dans toutes les valises! Idéal pour chauffer une soirée mollassonne, animer un anniversaire languissant ou enflammer une après-midi pluvieuse! En somme, un outil parfait pour développer la fluidité d’expression.

Time’s up existe en version Petit, Junior et Famille!

activité de défi et connaissance qui booste la culture

TTMC, Tu Te Mets Combien?

Une bande d’amis a transformé le principe du Trivial Pursuit en une combinaison de connaissances, humour et notation. Fini le lancé de dé. Le défi nait de l’auto-notation de l’équipe qui parie (de 1 à 10 ) sur sa capacité à résoudre chaque question (à chaque note correspond une question plus ou moins difficile). Si l’équipe trouve la réponse, elle avance du nombre de sa note auto-évaluée. L’objectif est d’arriver le premier au bout du plateau en se frottant à une foule de sujets. 4132 questions pour 540 cartes à l’heure où cet article s’écrit. Tout cela dans une ambiance bon enfant puisque la carte pour démarrer peut vous proposer, par exemple, de choisir l’équipe avec le joueur s’étant lavé les dents le plus récemment (ou si égalité, celui qui a l’haleine la plus fraîche). De toute évidence, une activité propre à manipuler les champs lexicaux de la culture!

 

2- Écouter des podcasts trop biens!

Des podcasts de qualité, tellement biens que les parents les écouteront avec autant de plaisir que leurs enfants.

podcast d'histoires originales

Des auteurs fabuleux racontent les histoires originales qu’ils ont imaginées : vive Une histoire de France Inter et … Oli!

Sous ce titre alléchant, ce podcast pour enfant est offert depuis le mois de septembre 2018. Disponible depuis le site de franceinter.fr, mais aussi iTunes, Weezer et Orange, ces contes à destination des 5 à 7 ans sont écrits et narrés par une ribambelle d’auteurs à faire mourir de jalousie le salon du livre. Delphine de Vigan, François Morel, Katherine Pancol, Guillaume Maurice, Tatiana de Rosnay, ZEP, Alain Mabanckou…

La diversité des récits et des voix rend ce podcast incontournable ! Désormais, vous disposez d’une pépite pour occuper les enfants lors des voyages en voiture.

podcast d'une collégienne et sa vie en sixième

Justine raconte tous les mercredis sa vie de collégienne dans la série « ENTRE », le podcast qui rentre dans la tête d’une sixième

« Entre » suit l’arrivée de Justine au collège, ses craintes d’adolescentes, son quotidien, ce chemin étroit de la sortie de l’enfance. La fillette se raconte sans détours, d’une voix juste et spontanée. Les jeunes y entendront l’écho de leurs propres interrogations. Les parents y découvrent les préoccupations de leur progéniture. C’est gagnant-gagnant. Charlotte Pudlowski, créatrice du podcast « Transfert » est aux manettes de cette formidable première saison de 26 épisodes.

 

3 – Booster sa culture générale

Quand votre enfant dessine des éléphants à la place des vaches dans les prés, il est temps de le frotter à la culture française.

activités bilingues via les histoires de Charlie

Charlie au secours de la Tour Eiffel

Charlie au secours de la Tour Eiffel: Rien de mieux que des histoires pour découvrir l’Histoire de France !

Avec ce premier tome bilingue (français-anglais) , la boîte de Charlie propose de suivre les aventures de Charlie (6 ans). La fillette fait des sauts dans l’Histoire de France à chaque fois qu’elle pose sur sa tête la couronne trouvée dans sa nouvelle chambre à Paris.

Initiative de deux mamans passionnées par le multiculturalisme, la boîte de Charlie accompagne ses livres de jeux et d’ateliers créatifs. La petite fille bilingue emmène ses lecteurs à la découverte de la France, son Histoire et ses régions. Des mots-clés colorés font ressortir les locutions communes aux deux langues (et leur phonétique) pour faciliter compréhension et prononciation.

Pour les enfants de 4 à 7 ans.

jeux pour découvrir la culture française

PiouPiouRiCo

PiouPiouRiCo: Cocorico devient un jeu d’enfant

Une maman expatriée souhaitait transmettre à ses enfants son amour et sa connaissance de la culture française. Comme elle ne trouvait rien de ludique et sympa, elle a créé elle-même 3 jolis jeux. Un loto gourmand pour bosser la gastronomie, un memory pour découvrir les monuments importants et un jeu des 7 familles pour être incollable sur les fêtes françaises.

En bref, l’épiphanie en Bretagne, les bêtises de Cambrai ou le Beffroi de Lille, le choix est difficile!

 

4- Placer la France au coeur de ses voyages

mappemonde à gratter pour les expatriés

Parcourir le monde et vivre à l’étranger, c’est formidable. Mais sans GPS, on peut se perdre rapidement. De fait, il est important que les enfants visualisent leurs trajets et leur distance jusqu’à la famille en métropole. La mode des mappemondes à gratter résout cette problématique. Multicolores, sous-mains à poser sur le bureau ou affiches à caler sur un mur, ces planisphères abondent dans le commerce.

Vos enfants grattent au fur et à mesure les pays visités et visualisent leurs déplacements. Excellent travail de mémoire et pilier de conversation sociale si la carte est exposée dans un lieu de passage dans la maison.

Offrez-en une aux grands-parents ! Ils imagineront vos pérégrinations et tisseront du lien avec les petits-enfants à distance.

5- Des sessions de français avec les super coaches de VivaLing

les professeurs de VivaLing enseignent le FLAM

Pour conserver de bonnes relations avec la langue française, les retours en métropole et la communication en français à la maison ne suffisent pas. Il est bien difficile de cumuler la casquette de parent et de professeur de français improvisé. La solution est de déléguer à un professionnel.

Chez VivaLing, nos coaches sont de véritables enseignantes, diplômées et expérimentées, qui couvrent les compétences requises par l’Éducation Nationale avec une approche fraîche, dynamique et ludique. Nos supers jeux avec les Minions sur le participe passé sont réclamés à chaque session!

Sous l’oeil bienveillant de nos coaches passionnées, votre enfant attend chaque semaine avec impatience sa session afin d’améliorer et garantir son niveau de français au fil de ses pérégrinations.

 

Bon voyage!

cadeaux de Noël

5 idées de cadeaux de Noël pour les enfants qui apprennent les langues

 

La recherche des cadeaux de Noël ressemble à une folle course au trésor. Le « bon » cadeau doit être festif et ludique pour le clan du Père-Noël, carrément pas lourd pour les adolescents, intelligent et utile pour les grands-parents, éco-responsable par principe et source de plaisir par définition.

Défi relevé chez VivaLing avec nos idées de présents qui motivent petits et grands à apprendre les langues étrangères en s’amusant. Qui trouvera le cadeau surprise VivaLing caché dans notre hotte?

 

MALIN:

Les FlashSticks pour devenir INCOLLABLES en langues étrangères

 

Initiative géniale qui combine le post-it et l’apprentissage du vocabulaire étranger. Les packs existent en anglais, français, allemand et espagnol. Chaque mot est accompagné de la prononciation phonétique et d’un dessin explicatif. Vos enfants pourront coller leur FlashSticks/Post-its partout dans la maison et toute la famille pourra s’entraîner. Les packs existent en différents niveaux, débutants, intermédiaires et avancés. Bien entendu, FlashStick propose une application gratuite, la FlashAcademy, qui scanne le FlashStick et propose des vidéos en rapport avec le mot ou le verbe. Colorés et ludiques, ces petits packs à petits prix constituent le cadeau-clin d’oeil idéal et magique!

 

Impossible de fermer cette rubrique futée sans remplir la chaussette de nos apprenants de mandarin. Magnetic Poetry Kids propose une boite de mots et expressions imprimés sur des étiquettes magnétiques, une face en mandarin, l’autre face en anglais (les 2 faces sont magnétiques). Une occasion unique de rénover le design de votre frigidaire avec une touche orientale! La révision est essentielle pour l’apprentissage des langues et ces petites étiquettes offrent des possibilités de combinaisons visuelles infinies. Il va sans dire (et donc bien mieux en le disant), que ces boites magnétiques existent aussi pour l’apprentissage du français et de l’anglais.

 

LUDIQUE:

Memotep, le jeu de langues pharaoniques pour se motiver en famille

 

MEMOTEP a de nombreux atouts pour apprendre l’anglais, l’allemand ou l’espagnol.

  • Le jeu permet de combiner des joueurs de niveaux diffé Toute la famille peut donc participer à partir de 7 ans!
  • Les 5000 mots et phrases du jeu s’écoutent simultanément sur une application gratuite, c’est parfait pour améliorer son accent et sa compréhension orale.
  • MEMOTEP a gagné la médaille d’or au concours Lépine Européen, preuve de son succès auprès de ses utilisateurs.

 

Le principe: les joueurs se transforment en Indiana Jones lancés à la recherche de la grande pyramide MEMOTEP en Egypte, disparue depuis 3000 ans et qui contient l’arme absolue : le secret des langues!

La promesse: les participants assidus assimileront 5000 mots et 500 phrases essentiels de la langue cible (anglais, allemand ou espagnol)

CREATIF:

Plume, des histoires d’aventures à compléter en français pour progresser en écriture

 

Un site poétique et pratique où les enfants de 8 à 11 ans reçoivent quotidiennement un chapitre d’une histoire à compléter. La production de votre enfant est corrigée de manière positive pour encourager sa progression. Ces histoires courtes (7 chapitres de 2-3 lignes) privilégient l’humour et l’aventure et sont personnalisées par l’inventivité de votre enfant. Le résultat peut-être partagé et imprimé avec la famille et les amis.

 

Le principe: inscrivez votre enfant sur l’application Plume et rechargez son compte en achetant autant de plumes que vous le souhaitez (1 plume = 1 histoire).

Pour les fêtes, VivaLing s’associe à Plume, pour vous offrir deux jolis moments en famille 🎁🎁: un cours d’anglais offert par VivaLing sur le vocabulaire de Noël et une jolie histoire de Noël offerte par Plume à lire au coin du feu. Par ici pour bénéficier de vos cadeaux!

 

EXCITANT:

Un escape game tout en anglais ou allemand

Avez-vous expérimenté le frisson d’un escape game? Concept venus de Budapest, les salles fleurissent dans toute la France, promesse d’une heure d’intense casse-tête et fous-rires dans une salle mystérieuse et décorée selon les besoins du thème. Énigmes, meurtres et mystères mettent en jeu les ressorts du jeu coopératif. Or les escape games peuvent aussi se jouer à la maison en adaptation plateau et ils existent en version anglaise et allemande. Les plus célèbres sont les séries Exit The Game de Kosmos (V.O allemand et anglais), Escape the room de Thinkfun et Unlock de Asmodée.
Vous pouvez aussi vérifier s’il existe près de chez vous un escape game multilingue et offrir à vos enfants une expérience trépidante et inoubliable pour ces vacances!

 

 

 

INDISPENSABLE:

Offrez un coach natif, positif et motivé à votre enfant et réservez vos sessions personnalisées en V.O chez VivaLing! Des séances ludiques, interactives, qui donnent confiance et permettent aux enfants de comprendre à quoi ca sert de parler une autre langue ! Pour offrir ce joli cadeau à vos enfants, il vous suffit de vous inscrire sur le site VivaLing (cela ne prend que 2 minutes ) ! On vous attend pour une année 2019 riche, épanouissante et multilingue !

 

VivaLing vous souhaite un

Joyeux Noël

Merry Christmas

Feliz Navidad

Frohe Weihnachten

圣诞快乐!

Fêtez Thanksgiving comme les Américains !

 

Souvent méconnue en France, Thanksgiving est l’une des fêtes les plus importantes aux Etats-Unis. VivaLing vous révèle l’essentiel sur cette fête traditionnelle américaine.

Selon l’Histoire américaine, voici comment serait né Thanksgiving…

En Novembre 1620, les colons britanniques à bord du Mayflower, appelés aussi les pèlerins, arrivèrent sur les côtes nord-américaines. Touchés par un hiver éprouvant, ils n’avaient plus de vivres. Les amérindiens leur offrirent l’hospitalité et leur apprirent à cultiver et à chasser.

Un an après, pour les remercier, les pèlerins leur offrirent le repas. Ce repas est considéré comme le premier repas de Thanksgiving de l’histoire.

Depuis 1941, Thanksgiving est devenue une fête nationale laïque célébrée le quatrième jeudi du mois de novembre.

Et si vous prépariez vous aussi un repas de Thanksgiving?

 

Même s’il n’est pas toujours facile, quand on n’habite pas aux Etats-unis, de trouver tous les ingrédients nécessaires à la confection des plats traditionnels, voici les recettes qui vous permettront de préparer un repas de Thanksgiving comme un Américain.

 

  • THE Turkey ( la Dinde)

La dinde est le premier symbole du Thanksgiving (aux Etats-Unis, on peut l’appeler également « Turkey Day »).

Il n’y a pas de repas de Thanksgiving sans dinde farcie d’un mélange de légumes et de fruits secs appelé « stuffing ». C’est l’élément incontournable de la fête même si certains américains préfèrent servir un rôti de porc au sirop d’érable, un jambon à la broche ou un pain de viande au bacon dit « meatloaf ».

Voici une excellente recette de Dinde de Thanksgiving.

La casserole aux haricots verts et la gelée de canneberges sont des entrées traditionnelles américaines à Thanksgiving qu’on peut facilement trouver en France, n’hésitez pas à servir ces recettes.

  • Le dessert

Aux États-Unis, il est composé de “pies” aux pommes, aux citrouilles, aux pécans chaudes, croustillants, riches et garnies avec de la glace à la vanille ou avec de la crème chantilly.

Voici une superbe recette de tarte à la citrouille et aux épices.  

Certains américains mangent leur apple pie avec du cheddar mais le VRAI cheddar est difficile à trouver en France. Alors, à la place essayez du brie ou du camembert avec votre tarte aux pommes : laissez fondre le fromage au-dessus de la tarte ou servez-le à côté.

Le Thanksgiving est une opportunité de se retrouver autour d’un bon repas. Mais cette fête consiste aussi à remercier, alors n’oubliez pas de remercier vos proches pour ce moment convivial !

 

A lire également sur le blog de VivaLing: Comment fête-t-on Pâques dans les pays anglo-saxons?

 

 

A la rencontre de Ping Lu, coach de mandarin chez VivaLing

 

Je m’appelle Ping Lu. Je vis actuellement à Montréal au Canada. Je suis originaire de Shanghai, en Chine. J’ai un fils de 3 ans.

Avez-vous toujours été professeur ? 




Je suis professeur depuis plus de 15 ans. Mon premier emploi a été professeur d’anglais au secondaire. Après deux ans, j’ai changé de travail. Mais j’enseignais toujours après l’école et le week-end. J’ai commencé à enseigner le chinois à des non-chinois à partir 2008.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans l’enseignement de votre langue ? 


 


J’aime enseigner ma langue maternelle. Tout en enseignant, je continue à apprendre des choses sur ma propre langue. Depuis que j’ai commencé à enseigner ma langue maternelle, je n’ai jamais cessé d’explorer ma propre langue et je ne m’ennuie jamais.

Quel est votre endroit préféré dans votre pays d’origine ? Pourquoi ? 


 


Mon endroit préféré est Shanghai. Je suis né et j’ai grandi à Shanghai. Shanghai est l’une des plus grandes villes de Chine.

A Shanghai, tout est possible. C’est une ville moderne et ouverte. Les Shanghaïens ont conscience qu’ils vivent dans une ville de classe mondiale, le shanghaïen fait partie du code génétique de la ville. A Shanghai, vous pouvez manger tout ce que vous voulez.  Shanghai est dynamique. Tout est pratique. C’est aussi un des meilleurs endroits sur terre pour profiter de la vie nocturne. C’est épatant!

À quoi ressemble une journée de travail pour vous ? 




Je me lève tôt, je prépare mon fils pour aller à l’école, puis je me dépêche de revenir de la garderie, je prépare les cours, je donne mes séances de mandarin. Ensuite je prépare le repas, et le soir je prépare de nouveau les séances du lendemain.

 


Quel est votre passe-temps préféré ? 


 


Voyager, j’aime surtout pour planifier les voyages.

Pourquoi pensez-vous que l’apprentissage des langues est important dans la vie ?

Quand on apprend une nouvelle langue, non seulement on apprend la langue, la grammaire, la vocabulaire, mais en même temps on découvre une nouvelle culture, et on accède à l’histoire, à l’art, à l’humour, à la logique, à la géographie et à la gastronomie d’un pays et d’un peuple, ce qui conduit à une meilleure compréhension d’une nation dans son ensemble.


Quelle est la valeur la plus importante pour vous d’apprendre une langue à un stade précoce ?




L’apprentissage d’une langue supplémentaire rend les enfants plus créatifs. Une fois que les enfants connaissent une deuxième langue, il leur est plus facile de comprendre d’autres structures linguistiques, c’est pourquoi les experts disent que chaque nouvelle langue apprise est plus facile que la précédente.

Apprendre une langue aide les enfants à mieux comprendre d’autres cultures, d’autres expressions et styles de communication. Cela peut encourager les enfants à prendre conscience de l’ampleur du monde et à avoir une plus grande ouverture d’esprit.


En un mot, pourquoi un enfant devrait-il prendre des cours chinois avec vous ?

Je suis dynamique, énergique, expérimentée. J’aime les enfants et j’aimais enseigner aux enfants.

 

Retrouver le profil de Ping Lu et sa video de présentation ICI

Une nouvelle étude du MIT révèle quel est le meilleur âge pour apprendre les langues !

 

 

De nombreuses études suggèrent qu’il est plus difficile d’apprendre une nouvelle langue à l’âge adulte que pendant l’enfance. Les scientifiques ont ainsi mis à jour ce qu’on appelle la “période critique” pour l’apprentissage des langues.

Une nouvelle étude réalisée par le MIT suggère que les enfants ont une capacité accrue à apprendre une nouvelle langue jusqu’à 17 ou 18 ans. Cependant, l’étude révèle également qu’il est presque impossible d’atteindre des compétences semblables à celles d’un locuteur natif à moins de commencer à apprendre une nouvelle langue avant l’âge de 10 ans.

 

“Si vous voulez avoir une connaissance et une maîtrise de la grammaire anglaise de type natif, vous devez commencer vers l’âge de 10 ans. Nous ne voyons pas beaucoup de différence entre les gens qui commencent à la naissance et ceux qui commencent à 10 ans, mais nous commençons à voir un déclin après 10 ans “, déclare Joshua Hartshorne, professeur adjoint de psychologie au Boston College, qui a mené cette étude en post-doctorat au MIT.

 

L’étude démontre que les personnes qui commencent à apprendre une langue entre 10 et 18 ans apprennent quand même rapidement, mais comme elles ont moins de temps avant que leur capacité d’apprentissage ne diminue, elles n’atteignent pas le niveau de compétence des locuteurs natifs.

 

Les résultats sont basés sur l’analyse d’un test de grammaire auquel ont répondu près de 670 000 personnes, ce qui constitue de loin l’ensemble de données le plus important que quiconque ait réuni pour une étude sur les capacités d’apprentissage des langues.

 

“Il a été très difficile jusqu’à présent d’obtenir toutes les données dont on avait besoin pour répondre à la question de savoir combien de temps dure cette période critique “, explique Josh Tenenbaum, professeur au MIT en sciences du cerveau et cognitives et auteur de l’article. “C’est l’une des rares occasions en sciences où nous avons pu travailler sur une question très ancienne, à laquelle de nombreuses personnes intelligentes ont pensé et adopter une nouvelle perspective et voir quelque chose que d’autres personnes n’ont peut-être pas vu.

 

Un apprentissage rapide

 

Bien qu’il soit typique pour les enfants d’apprendre les langues plus facilement que les adultes – un phénomène souvent observé dans les familles qui immigrent dans un nouveau pays – cette tendance a été difficile à étudier en laboratoire. Les chercheurs qui ont amené des adultes et des enfants dans un laboratoire, leur ont enseigné de nouveaux éléments de langage, puis les ont testés, ont constaté que les adultes étaient en fait meilleurs pour apprendre dans ces conditions. Mais de telles études ne reproduisent probablement pas fidèlement le processus d’apprentissage à long terme, déclare M. Hartshorne.

 

Suivre les gens dans leur apprentissage d’une langue pendant de nombreuses années est difficile et prend beaucoup de temps, c’est pourquoi les chercheurs ont proposé une approche différente. Ils ont décidé de prendre des instantanés de centaines de milliers de personnes qui en étaient à différentes étapes de l’apprentissage de l’anglais.

 

En mesurant la capacité grammaticale de nombreuses personnes d’âges différents, qui ont commencé à apprendre l’anglais à différents moments de leur vie, ils ont pu obtenir suffisamment de données pour arriver à des conclusions significatives.

 

L’estimation initiale de Hartshorne était qu’ils avaient besoin d’au moins un demi-million de participants – un nombre sans précédent pour ce type d’étude. Face au défi d’attirer tant de sujets, il a entrepris de créer un quiz de grammaire qui serait suffisamment divertissant pour être viral.

 

Avec l’aide de quelques étudiants du MIT, Hartshorne a parcouru des articles scientifiques sur l’apprentissage des langues pour découvrir les règles grammaticales les plus susceptibles de faire trébucher un non-anglophone. Il a écrit des questions qui révéleraient ces erreurs, telles que déterminer si une phrase comme “Yesterday John wanted to won the race” est grammaticalement correcte.

 

Pour inciter un plus grand nombre de personnes à passer le test, il a également inclus des questions qui n’étaient pas nécessaires pour mesurer l’apprentissage des langues, mais qui étaient conçues pour révéler quel dialecte de l’anglais parle le candidat au test. Par exemple, un anglophone du Canada pourrait trouver la phrase “I’m done dinner” correcte, alors que la plupart des autres ne le trouveraient pas.

 

Quelques heures après avoir été publié sur Facebook, le quiz de 10 minutes “Which English ?” était devenu viral.

“Les semaines suivantes ont été consacrées au fonctionnement du site Web, car la quantité de trafic que nous recevions était tout simplement incroyable “, explique M. Hartshorne. “C’est comme ça que j’ai su que l’expérience était suffisamment amusante.”

 

Une longue période critique

 

Après avoir répondu au questionnaire, les utilisateurs ont été invités à révéler leur âge actuel et l’âge auquel ils ont commencé à apprendre l’anglais, ainsi que d’autres informations sur leurs antécédents linguistiques.

Les chercheurs se sont retrouvés avec des données complètes pour 669 498 personnes, et une fois qu’ils ont eu cette énorme quantité de données, ils ont dû trouver comment les analyser.

 

“Nous avons dû nous demander combien d’années quelqu’un a étudié cette langue, quand il a commencé à la parler et quel genre d’exposition il a eu : apprenaient-ils en classe ou étaient-ils immigrés dans un pays anglophone ?” Hartshorne dit.

 

Les chercheurs ont mis au point et mis à l’essai divers modèles de calcul pour déterminer lequel correspondait le mieux à leurs résultats, et ils ont constaté que la meilleure explication de leurs données est que la capacité d’apprentissage de la grammaire demeure forte jusqu’à 17 ou 18 ans, date à laquelle elle diminue.

 

Les résultats suggèrent que :

 

la période critique pour l’apprentissage de la langue est donc beaucoup plus longue que ne l’avaient cru les spécialistes des sciences cognitives.

 

“C’était surprenant pour nous, dit Hartshorne. “Le débat était de savoir s’il déclinait dès la naissance, commençait à décliner à l’âge de 5 ans, ou commençait à décliner dès la puberté.”

 

Les auteurs notent que les adultes sont encore bons dans l’apprentissage des langues étrangères, mais qu’ils ne pourront pas atteindre le niveau d’un locuteur natif s’ils commencent à apprendre dès l’adolescence ou à l’âge adulte.

 

“Bien qu’il ait été observé depuis longtemps que l’apprentissage d’une langue seconde est plus facile au début de la vie, cette étude fournit la preuve la plus convaincante à ce jour qu’il existe un moment précis dans la vie après lequel la capacité d’apprendre la grammaire d’une nouvelle langue diminue “, dit Mahesh Srinivasan, professeur adjoint de psychologie à l’Université de Californie à Berkeley, qui ne participe pas à cette étude. “C’est un grand pas en avant pour le terrain. L’étude ouvre aussi des questions surprenantes et nouvelles, car elle suggère que la période critique se termine beaucoup plus tard que prévu.”

 

On ne sait toujours pas ce qui cause la fin de la période critique vers l’âge de 18 ans. Les chercheurs suggèrent que les facteurs culturels peuvent jouer un rôle, mais qu’il peut aussi y avoir des changements dans la plasticité du cerveau qui se produisent autour de cet âge.

 

“Il est possible qu’il y ait un changement biologique. Il est également possible qu’il s’agisse de quelque chose de social ou de culturel “, dit M. Tenenenbaum.

Dans de nombreuses sociétés, il y a à peu près une période où l’on est mineur jusqu’à l’âge de 17 ou 18 ans environ. Après cela, vous quittez votre domicile, vous travaillez peut-être à temps plein ou vous devenez un étudiant universitaire spécialisé. Tout cela pourrait avoir un impact sur votre rythme d’apprentissage pour n’importe quelle langue.

 

Hartshorne prévoit maintenant de mener des études connexes dans son laboratoire du Boston College, dont une qui permettra de comparer les hispanophones natifs et non natifs de l’espagnol. Il prévoit également d’étudier si les aspects individuels de la grammaire ont des périodes critiques différentes, et si d’autres éléments de la compétence linguistique comme l’accent ont une période critique plus courte.

 

Pour en savoir plus sur l’étude: https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0010027718300994

Cerveau et apprentissage des langues

Mieux apprendre les langues grâce aux neurosciences

Cerveau et apprentissage des langues

Comment le cerveau fait-il pour maîtriser une langue?

Même si les recherches récentes montrent que de nombreuses régions de notre cerveau s’activent lors de la moindre opération mentale, les fonctions utiles au langage trouvent leur source dans deux aires qui ont donc une importance primordiale : l’aire de Wernicke et l’aire de Broca. La première nous permet de comprendre les langues et la deuxième sert à s’exprimer oralement dans une ou des langues. Le fonctionnement de ces deux aires est différent. L’aire de Broca crée un espace spécifique pour chaque langue alors que celle de Wernicke ne fait aucune différenciation.

Les cerveaux des enfants élevés dans des milieux bilingues ou multilingues sont un peu différents de ceux des enfants monolingues puisque l’aire de Broca ne distingue pas les langues apprises simultanément. Ce qui explique pourquoi les enfants bilingues n’ont aucun mal à passer d’une langue à l’autre dans une même phrase.

Sachant qu’il y a deux aires cervicales impliquées dans la maîtrise d’une langue, on conçoit alors qu’il soit possible de comprendre très bien une langue tout en ayant des difficultés à la parler. Si c’est le cas de votre enfant, ne le découragez pas : faites seulement travailler un peu plus son aire de Broca en pratiquant son expression orale. Ce qui rejoint complètement l’adage qui dit que “pour maîtriser une langue, il faut pratiquer” !

cours de langues pour enfants

Quelle est la meilleure méthode pour apprendre?

La grande majorité des experts s’accorde aujourd’hui sur une chose : l’apprentissage des langues sur le modèle « traditionnel » ne fonctionne pas au niveau neurologique. En effet, il faut envoyer au cerveau des signaux indiquant clairement que l’on est dans un processus d’apprentissage linguistique, pour que les fonctions dévolues au langage se mettent en activité. Alors, si votre enfant apprend une langue comme il apprend un cours d’histoire, par exemple, en mémorisant des listes de mots comme des dates d’évènements, cela ne fonctionnera pas. Il retiendra des listes de dates et des règles de grammaire, mais il sera incapable de sortir trois mots ou de comprendre une phrase simple dans la langue cible…

Les recherches scientifiques démontrent qu’il existe 4 éléments nécessaires pour bien maîtriser une langue :

1- L’utiliser régulièrement.

2- L’utiliser avec un but, ajouter un projet en parallèle qui justifie l’apprentissage (exemples : monter une pièce de théâtre, jouer à un jeu etc.).

3- Avoir accès à du matériel authentique. Il faut des extraits audio et vidéo provenant de réels échanges et situations qui emploient le langage (verbal et non verbal).

4- L’utiliser en interaction avec les autres.

Il n’y a donc pas de solution magique pour apprendre une langue, ni de “code génétique national” plus apte que d’autres à l’apprentissage linguistique. Si les Allemands et les Danois parlent l’anglais mieux et plus tôt que les Français, c’est tout simplement parce qu’ils apprennent mieux cette langue. Cela exige de la patience et beaucoup de pratique.

Il est donc préférable de faire pratiquer la langue le plus tôt possible, avec différents interlocuteurs. L’immersion obligera le cerveau à assimiler plus rapidement et durablement le vocabulaire et la grammaire afin de se faire comprendre des autres.

Sources: Cursus.edu