vivaling spanish lessons

Meet Maria, Spanish coach at VivaLing – “Teaching Spanish isn’t just about grammar and vocabulary, it’s about delivering Spanish values”

vivaling spanish lessons

1- Why do you like teaching Spanish?

I like teaching Spanish because I love the interaction with my students; I’m fascinated by the intercultural communication. Of course, it’s important to understand each individual student, to be able to tailor my teaching materials to their interests and needs. I’m always impressed by children’s capacity to learn. And the younger they are, the faster they capture new languages. They are little geniuses and they give me precious moments every day!!!!

2- How would you describe Spanish language and culture?

There are three words to describe the Spanish world: joy, colour and spontaneity.

For me, teaching Spanish isn’t just about grammar and vocabulary, it’s about delivering Spanish values. Spanish is more than a spoken language; it’s a culture rich in gastronomy, popular customs, architecture, painters, ways of life. These ingredients make Spanish unique; and my target as a teacher is to pass all of this to my students.

vivaling spanish lessons

3- Why did you choose to teach language online with VivaLing?

Like some people might think, online teaching is a higher level of interaction because it involves only direct communication, it provides the most suitable environment for language learning.

As a VivaLing coach, it is always a pleasant experience to teach students from around the world. The advance of  technology makes me think how small the world is.  I believe that the future for all aspects of life is online and I am passionate about it.

vivaling learn spanish

4- You have also chosen VivaLing to learn English. How do you feel about it so far? Any interesting moment you would like to highlight?

I feel grateful to be able to learn a second language with a great teacher living at the other side of the world. My teacher is an amazing professional. I’m always excited to have a new session with her. We have become good friends and she helps me to learn English language, using a variety of resources.  

5 – What’s a day like for you as a VivaLing coach?

First I’ll check my upcoming sessions via VivaLing platform, then I’ll go ahead to prepare the methodology and materials for different sessions. The most enjoyable moment is of course to teach the sessions! As each one is different and with different kids, each session gives me different a different kind of pleasure. I’m so lucky to have such a enjoyable work!!!

vivaling online spanish

6- Could you name some of your hobbies?

Travel and discover news places, people and culture. I love reading all types of stories.

vivaling spanish online

7- What are the top 3 (or 5) most useful phrases/sentences that people who want to visit Spain should learn?

Hola,¿Cómo estás? = Hello! How are you?

Buenos días = Good Morning!

Mi amigo = My friend

Una paella por favor = A paella (a Spanish traditional dish) please.

¿Dónde es la Fiesta? = Where is the party?

vivaling

Rencontrez Felicity, coach d’anglais chez VivaLing – “L’apprentissage doit être lié au plaisir et à l’intérêt que l’on suscite chez l’apprenant, et c’est justement ma mission en tant qu’enseignante!”

Je m’appelle Felicity. Je viens d’Angleterre. Je vis à Canterbury. Je suis diplômée de l’Université de Greenwich en Philosophie.

English coach VivaLing

Depuis combien de temps êtes-vous professeur d’anglais?

J’enseigne l’anglais comme langue étrangère depuis l’obtention de mon diplôme à l’âge de 21 ans. Je n’ai jamais fait autre chose depuis ! Presque tout le monde dans ma famille est dans l’enseignement. Des directeurs aux enseignants spécialisés, je pense que nous avons ça dans le sang!

J’aime vraiment pouvoir changer l’opinion de quelqu’un sur une langue. Je n’ai jamais vraiment aimé apprendre une seconde langue à l’école quand j’étais jeune, mais je crois que tout dépend de la façon dont c’est enseigné. L’apprentissage doit être lié au plaisir et à l’intérêt que l’on suscite chez l’apprenant, et c’est justement ma mission en tant qu’enseignante!

 

Pourquoi aimez-vous enseigner en ligne?

L’enseignement en ligne est fabuleux ! Cela permet une interaction totale avec les élèves. Pas besoin de perdre du temps pour attirer l’attention de tout le monde. Dès la première minute du cours, l’élève est captivé et hop c’est parti ! C’est également fantastique de pouvoir adapter et personnaliser son matériel pédagogique en fonction des préférences de chaque apprenant. Encore une fois, apprendre une langue, c’est rendre les choses amusantes et intéressantes. Quand je vois mes élèves s’amuser, c’est la meilleure récompense que je puisse avoir. C’est si gratifiant que cela me donne envie de leur donner toujours plus! Je ne me réveille jamais en redoutant ma journée de travail! Au contraire, c’est le moteur de ma vie !
English coach VivaLing

 

Quelle nourriture préférez-vous?

En vrais anglaise, je suis une inconditionnelle du fish & chips ! Mais tous ceux qui me connaissent savent aussi que je ne dirai jamais non à un chocolat Lindt ! J

 

Quel est votre film préféré?

Mmmm, j’aime les grands classiques comme Calamity Jane, mais j’apprécie aussi la plupart des films dramatiques. Et évidemment, je suis également une grande fan de Star Wars et Harry Potter!

 

Quel est votre lieu de prédilection?

Mon endroit préféré sur terre est celui où se trouve ma famille. Je suis très proche des miens. Ils sont mon soutien et ma source d’amour. Je ne serai jamais allée nulle part sans eux. Ils sont étonnants. Même si nous sommes parfois très géographiquement éloignés, nous sommes toujours très très proches les uns des autres!

 

Que diriez-vous à un ami pour le convaincre d’apprendre l’anglais?

Je dirais que l’anglais est une langue amusante! Un peu ringarde parfois je sais, mais il faut lui donner sa chance. Apprenez comment vous aimez apprendre – en écoutant de la musique, en regardant des films, en lisant les potins de célébrités. Même si ma deuxième langue laisse beaucoup à désirer, quand je parle à quelqu’un en espagnol – pour indiquer le chemin par exemple – le sentiment que je ressens est incroyable. Les gens sont si heureux que quelqu’un les comprenne et je suis ravie d’être comprise!

 

 

chinese coach VivaLing

A la rencontre de Ping – Coach de Mandarin chez VivaLing

Mandarin Coach VivaLing

 

Mon nom est Ping Jiao. Je viens de la province du Shandong, une province de l’est de la Chine qui donne sur la mer Jaune. Le Shandong est connu pour son héritage taoïste et confucéen. C’était également la province d’origine de l’état antique de Qi, le dernier royaume conquis par Qin Shi Huang, qui s’est proclamé premier empereur de la Chine en 219 AC. Je vis ici depuis ma naissance.

Je me suis spécialisée dans l’enseignement du mandarin comme langue étrangère à l’université. Je suis professeur de mandarin à temps plein depuis que je suis diplômée. Cela fait donc  5 ans maintenant.

Le mandarin est une langue que je vous trouve magnifique. C’est ce qui m’a motivé pour devenir un professeur de langues aujourd’hui. J’aime le ton et la mélodie de notre langue ainsi que les caractères qui ressemblent à des dessins. Je suis tellement heureuse de partager ma langue avec des enfants du monde entier.  

 

Ping mandarin coach VivaLing

Pourquoi aimez-vous enseigner en ligne?

L’enseignement en ligne représente l’avenir: c’est a la fois plus pratique et plus innovant que l’enseignement traditionnel. Ce que j’aime le plus, c’est que je peux partager autant d’outils et de matériel pédagogique que je veux avec mes élèves: chansons / photos / vidéos/ jeux … il n’y a pas de limite! Chez VivaLing, j’aide des enfants de tous ages à parfaire leur connaissance et leur maîtrise du chinois. Ensemble, nous rions beaucoup. 

Quels sont vos passions?

J’aime les langues et l’art. J’aime peindre, chanter et jouer des instruments. J’aime notamment jouer du 古琴 Guqin, l’un des plus vieux instruments de Chine. Le Guqin est comme un ami: sa voix est douce et crée une atmosphère très intime. J’adore quand je suis avec deux ou trois amis, nous sommes assis ensemble, nous buvons du thé et chantons des chansons tout en jouant du Guqin. C’est l’un de mes moments préférés.

Quel est votre plat préféré?

J’aime manger des oeufs brouillés avec des tomates (西红柿 炒 鸡蛋). C’est un plat aigre-doux typiquement chinois. J’adore ça! J’aime aussi le “poulet au Cola” (可乐 鸡翅) qui est, comme son nom l’indique, du poulet cuit avec du cola. Ce n’est pas la cuisine chinoise mais j’aime aussi manger des plats occidentaux!

chinese cuisine

 

Quel est votre film préféré?

Mon film préféré est “Monkey King – le héros est de retour” (大圣 归来). C’est un film d’action avec Jacky Chan.

Quel est votre endroit préféré sur terre?

Ma ville natale est le plus bel endroit sur Terre pour moi, car c’est une vieille ville qui possède un fantastique patrimoine historique. C’est aussi une petite ville et c’est peut-être pour ça que je m’y sens bien. Je n’aime pas les grandes villes. La nature ici est très belle: nous sommes entourés de forêts et de rivières. J’aime marcher et passer mon temps dans ces magnifiques paysages.

 

chinese coach VivaLing

apparendre les langues

Apprendre une langue avec le bon accent : pourquoi vos enfants sont-ils meilleurs que vous ?

L’un des enjeux lorsque l’on apprend une nouvelle langue est de prendre le « bon » accent, c’est à dire de perdre l’accent de sa langue d’origine. Les Français sont connus pour leur accent «  so frenchy » quand ils parlent une langue étrangère. Cela peut avoir des avantages – ainsi qu’un certain charme – mais cela peut aussi occasionner certaines frustrations. Peut-on perdre son accent ? Quand et comment apprendre une langue avec le bon accent ? Les enfants ont-ils des facilités pour imiter et intégrer les accents ?

les-langues-avec-vivaling

Un accent, c’est quoi ?

Le mot « accent » signifie étymologiquement « pour le chant » (ad cantum en latin). Ce mot est employé pour décrire une manière de parler ou des spécificités de prononciation. De ce fait, il est un marqueur d’origine (géographique, sociale, etc.) de la personne qui parle: accent britannique, accent québécois, accent espagnol….

Pour parler, il faut plusieurs « ingrédients »: voyelles, consonnes, mélodie, vitesse… Notre accent, c’est l’usage que nous faisons de chacun de ces ingrédients. Le mélange de ces ingrédients nous renseigne sur la personne qui parle et permet de savoir d’où elle vient.

Les francophones ou anglophones de diverses origines parlent différemment, mais l’accent n’existe que lorsqu’il est remarqué par d’autres. Nous remarquons surtout une prononciation différente de la nôtre ou différente de ce que nous pensons être une bonne prononciation ou de ce que nous considérons comme la référence. Il existe ainsi certaines formes d’accents « standards » comme la « Received Pronunciation » au Royaume-Uni, qui est généralement l’accent que l’on entend sur la BBC et comme le « General American » ou le « Standard American English » aux États-Unis, qui correspond à l’accent du centre-ouest du pays.

 

apprendre les langues avec VivaLing

 

Prononce-t-on mieux une nouvelle langue quand on est enfant ?

L’âge des apprenants est une donnée cruciale dans l’apprentissage de la prononciation des langues étrangères. Les enfants de moins de 12 ans n’ont généralement pas besoin de fournir d’efforts particuliers pour prendre les « bons » accents; les modes articulatoires de la langue maternelle n’ont pas encore figé leur appareil articulatoire, qui s’adapte facilement à la prononciation des sons étrangers. Le « crible perceptif » qui, chez des adultes monolingues, fait “passer” (permet de différencier) seulement les sons de la langue maternelle, ne fait pas encore barrage. Cela permet aux jeunes enfants d’assimiler les sons et l’intonation d’une nouvelle langue en se basant uniquement sur l’imitation, avec quelques indications articulatoires.

Il existe tout de même deux conditions importantes:

  • les élèves doivent avoir un bon modèle à suivre en la personne de l’enseignant;
  • ils doivent avoir à leur disposition un support auditif interactif et motivant

C’est pour cette raison que VivaLing propose des cours de langues avec des coaches de langue maternelle, capables d’interagir avec les enfants en leur donnant un modèle à imiter et de corriger leurs intonations, si nécessaire.

Chez VivaLing, tous les coaches ont des accents neutres ou légers, quelle que soit la langue enseignée. Néanmoins, afin que nos élèves puissent apprendre une langue dans toute sa richesse et sa diversité, nos coaches proviennent de pays et d’horizons différents. Cela nous permet ainsi de proposer des « tandem de coachs » pour que nos élèves qui apprennent l’espagnol puissent le faire avec un coach espagnol et un coach sud-américain, ou pour ceux qui apprennent l’anglais avec un coach britannique et un américain.

 

Pour inscrire vos enfants chez VivaLing, c’est par ICI

 

vivaling-learn-language-with-fun

Apprendre en jouant : pourquoi c’est plus efficace

Un proverbe chinois dit “Dis-moi et j’oublierai, montre-moi et je me souviendrai, implique-moi et je comprendrai”.

vivaling-learn-language-with-fun

Le concept d’apprendre en jouant n’est pas nouveau. Platon reconnaît dans son ouvrage Les Lois l’importance des jeux pour l’éducation des enfants, et déjà au XVe siècle, on cherchait à enseigner l’alphabet ou les mathématiques aux enfants de façon attractive, sous forme de jeu de cartes ou de biscuits. La réflexion sur le jeu comme moyen d’apprentissage est également présente dans les travaux des psychologues de l’enfant, dont ceux de Piaget, qui au début des années trente mettait en évidence l’importance du jeu pour le développement de nombreuses compétences : kinésiques, de symbolisation, normatives, sociales et communicationnelles.
Aujourd’hui, tous les spécialistes de l’enfance s’accordent pour valider l’utilité et l’efficacité de l’apprentissage par le jeu. Lorsque les enfants jouent, ils découvrent, créent, improvisent et apprennent. Selon Lev Vygotsky[1], le jeu est la principale source de développement des enfants, que ce soit sur le plan affectif, social, physique, langagier ou cognitif. Pour le psychologue David Elkind[2], le jeu n’est pas seulement une source de créativité, mais aussi un mode d’apprentissage fondamental. Ces spécialistes reconnaissent que le jeu et le travail scolaire ne constituent pas deux catégories distinctes pour les enfants : la création, l’action et l’apprentissage sont inextricablement liés.

 

vivaling-online-language-teaching-young-learners-5

 

Motivation, habiletés sociales et structuration des connaissances

Pour le Dr Fraser Mustard[1], « le jeu accroît l’intelligence, stimule l’imagination, encourage la résolution de problèmes créative et aide au développement de la confiance, de l’estime de soi et d’une attitude positive face à l’apprentissage. »

Effectivement, les vertus du jeu en matière pédagogique sont nombreuses : le jeu développe la capacité d’entrer en relation avec les autres, de négocier, de discuter, de collaborer, de partager des émotions et des idées, de développer des liens et des amitiés ou encore de développer l’esprit d’équipe (et un désir de compétitivité au sein de celle-ci). En outre, l’interaction entre les joueurs et la compétition favorise la motivation des apprenants.

Les jeux favorisent également la structuration des connaissances, c’est-à-dire qu’ils permettent à l’apprenant la construction et l’organisation de schémas ou de représentations afin de comprendre un concept ou une situation donnée. Ainsi, les jeux améliorent et renforcent l’apprentissage.

 

Jeux et apprentissage des langues

Les jeux peuvent-ils servir dans l’apprentissage des langues ? Et si oui, comment ?

Aujourd’hui, les spécialistes reconnaissent plusieurs avantages à l’utilisation des jeux en cours de langue :

  • ils aident à rompre la monotonie dans un cours;
  • ils sont motivants et stimulants ;
  • ils permettent de faire et de maintenir des efforts,
  • ils offrent l’opportunité d’exercer les compétences de compréhension et d’expression écrites et orales ;
  • ils encouragent les apprenants à interagir et à communiquer ;
  • ils créent un contexte intéressant d’utilisation des langues.

 

Mais pour être efficaces, les jeux doivent être adaptés et tenir compte de certains facteurs comme le nombre d’apprenants, le niveau de maîtrise de la langue, le contexte culturel, le temps imparti à la leçon ainsi que le sujet.  Les jeux doivent surtout être intégrés par les enseignants dans un projet pédagogique précis.

Chez VivaLing, tous nos coaches sont formés à l’utilisation de jeux numériques pour rendre l’apprentissage de l’anglais, du chinois, de l’espagnol et du français ludique, interactif et, de ce fait, plus efficace.

Alors qu’attendez-vous pour inscrire votre enfant chez VivaLing?

 

[1] http://www.simplypsychology.org/vygotsky.html

[2] http://www.webmd.com/david-elkind

[3] http://ecereport.ca/media/uploads/pdfs/early-years-study3-2011.pdf

 

Double-pendulum-trajectory-credit-Georgia-Ahimsa-Williams

Chaos dans la seconde langue de mon enfant – c’est grave docteur ?

Avez-vous déjà été déconcerté par la progression imprévisible et chaotique de votre enfant dans l’apprentissage d’une seconde langue ? Des progrès fulgurants semblent suivis de périodes plus lentes, voire laborieuses, voire même de régression. Une notion qui semblait acquise, et voilà soudain que votre enfant fait une faute là où il ne butait jamais. Ce verbe irrégulier, pourquoi le conjugue-t-il maintenant comme un verbe régulier ? Et pourquoi ne comprend-il plus ces tournures qui lui paraissaient si évidentes auparavant ? Mais ce n’est pas le dernier rebondissement : quelques temps plus tard, il vous surprend par des expressions inattendues qui vous surprennent à nouveau.

C’est que l’apprentissage d’une seconde langue est aussi chaotique que, par exemple, les phénomènes météorologiques. Vous souvenez-vous de ce papillon imaginé par Lorenz qui, en battant des ailes à Tokyo, modifiait le climat à Dallas ? Une action apparemment anodine et à peine perceptible peut ainsi avoir des conséquences considérables, bien loin de son lieu de première manifestation et de manière complètement imprévisible.

Même le plus élémentaire des systèmes complexes, le double pendule ou pendule à deux degrés de liberté, présente un comportement extrêmement difficile à anticiper. Non pas que les équations n’existent pas, mais le système est tellement sensible que toute prevision dynamique en devient impossible. Dans la variante du double pendule filmée ci-dessous, regardez-donc le mouvement de la petite boule rouge quand le pendule principal est mis en branle. Bien malin qui pourrait en prévoir la trajectoire.

 

L’apprentissage des langues s’apparente lui aussi à un phénomène complexe. Il est remarquablement bien décrit par la théorie des systèmes dynamiques (Dynamic Systems Theory ou DST) qui a fait son apparition en linguistique il y a moins de vingt ans. L’apprentissage des langues dépend en effet d’un grand nombre de variables à la fois cognitives et sociales : la quantité de langue cible entendue et produite, le feedback reçu, la motivation intrinsèque et extrinsèque de l’apprenant, ses interactions avec les individus, les groupes ou la société l’environnant, sa connaissance en langue première et en langue seconde, l’historique et la durée d’apprentissage … et la liste fine est encore longue. Ces variables sont non seulement très nombreuses mais aussi interconnectées dans des dynamiques riches et complexes.

L’apprentissage est éminemment non linéaire : les effets ne sont pas proportionnels aux efforts. Prenez maintenant l’image, pour le parcours d’apprentissage, d’une longue randonnée. Au cours de la randonnée les jalons seront croisés et franchis les uns après les autres ; les acquis linguistiques, eux, ne forment jamais une suite régulière d’éléments maîtrisés proprement les uns après les autres. Ils constituent plutôt un ensemble mouvant dont les composantes se recouvrent, le tout dans un relief parsemé de fossés dont il est difficile de s’extraire ou de montagnes difficiles à gravir. Chaque nouvel état d’apprentissage est le résultat de l’effet conjugué d’influences multiples sur l’état précédent. Enfin, l’apprentissage dépend étroitement du point de départ de l’enfant, neurologique, physiologique, psychologique.

En êtes-vous maintenant convaincu ? Le chemin précis de l’apprentissage d’une seconde langue est dans une grande mesure imprévisible. Cependant, pour les enfants, le résultat final sera statistiquement une très bonne maîtrise de la langue. Le chaos en soi n’est donc pas à craindre mais à apprivoiser. La leçon pour l’enseignant, on le sait bien, est de personnaliser à l’extrême l’enseignement à l’apprenant, son histoire, son état présent; de réagir minutieusement à chaque évolution et de l’accompagner ainsi vers son objectif ultime. La leçon principale pour l’apprenant et sa famille est que, une fois trouvé le bon enseignant, il ne faut jamais céder au découragement mais au contraire persévérer et toujours encourager son enfant dans ses efforts. C’est ce que vous faites déjà, n’est-ce pas ? Ceci conduira votre enfant du chaos à l’apprentissage, de la difficulté à la réussite.

 

Pour en savoir plus :

De Bot, K., Lowie, W. & Verspoor, M. (2007). A dynamic systems theory approach to second language acquisition. Bilingualism : Language and Cognition, 10(1), 2007, 7-21.

 

The-VivaLing-framework-v2-6-right-French-image

Le parcours de votre enfant avec VivaLing

Commencer tôt, bien apprendre, ne pas oublier : voilà les étapes simples du parcours de votre enfant avec VivaLing. Découvrez-en plus ci-dessous sur le cadre théorique conçu par VivaLing et sa mise en œuvre pour favoriser l’obtention de résultats concrets. Vous pouvez aussi vous référer aux articles correspondants de notre blog.

The VivaLing framework v2.6 (right) French image