Faire l'école à la maison

Réussir son école à la maison en 5 points

En ces temps de confinement, nous sommes nombreux à devoir mettre en place l’école à la maison avec nos enfants. Comment faire face à ce nouveau défi ? Comment s’organiser pour en tirer le meilleur parti ?
Les professeurs de VivaLing, qui ont l’habitude d’accompagner des centaines d’enfants en “homeschooling” à travers le monde, vous donnent leurs meilleurs conseils pour faire de cette épreuve une opportunité unique et vivre des moments inoubliables avec vos enfants.

Voir les choses du bon côté

Vous devez envoyer vos enfants chez vos parents en Ardèche pendant 15 jours ? Changer de localisation ? 0u télétravailler depuis chez vous pendant quelques semaines ?
Pas de panique, l’apprentissage de vos enfants ne s’arrête pas pour autant. Au contraire, vive la mobilité éducative ! C’est le moment de poursuivre, si ce n’est de profiter de davantage de temps libre pour travailler les langues en profondeur, vous pencher sur des sujets encore inconnus, ou encore développer de nouvelles compétences.
Où que vous soyez, le homeschooling vous suit et peut contribuer à soulager votre charge mentale grâce à de nouvelles possibilités d’enseignement en ligne. Certaines familles profitent du homeschooling pour faire un grand voyage ou carrément le Tour du Monde. La liberté est totale !
Voici quelques blogs qui vous permettront de piocher des idées sur l’organisation de la vie de famille en “homeschooling” :

Tout est une question d’organisation

Des devoirs qui se passent calmement dans une ambiance sérieuse et sereine, c’est possible grâce à quelques astuces qui permettront aux petits de gagner en autonomie, et aux plus grands d’être motivés !

Des horaires fixes

Inutile de vouloir reproduire l’ambiance de l’école, installez plutôt une routine avec des horaires fixes avec des temps dédiés aux devoirs, aux jeux, aux pauses et aux repas.
Paramètre à prendre en compte, un temps de concentration adéquat par âge.

Apprendre en s’amusant

Gagnez en flexibilité d’esprit : pourquoi ne pas apprendre les multiplications avec les cailloux du jardin, ou mémoriser la comptine à apprendre en la chantant dans le bain ?
Mêlons l’utile au plus agréable possible. Le blog “Montessori mais pas que” regorge de ce type d’astuces. Ne tardez pas à le découvrir !

Un environnement calme

Délimitez des espaces dédiés: clairs et sans bruit pour les devoirs , plus stimulants et interactifs pour les jeux.

Des accessoires à portée de main

Munissez-vous des bons accessoires. Pour des cours en ligne, un simple ordinateur suffit, pour des activités manuelles, utilisez plutôt ce que vous avez déjà à la maison comme évoquées dans ces quelques idées d’activités Montessori pour les enfants.

C’est l’occasion de s’ouvrir au monde…

Parce que le homeschooling peut s’avérer fatiguant, profitez-en pour faire une pause et recharger les batteries avec vos enfants en vous mettant tous à la méditation ou au yoga. Un vrai moment de partage et de découverte bénéfique à tous points de vue !
Et si votre soif de nouveautés et de culture n’a pas de limite, vous trouverez votre bonheur depuis chez vous avec :

En bref, le homeschooling vous ouvre un espace sans frontières.

… Et de stimuler sa créativité

Pousser son enfant à l’autonomie, le faire dessiner et bricoler permet de booster sa confiance en lui.
La réalisation d’œuvres d’art en pâte à sel, de superbes gâteaux dinosaures, … crée un sentiment de valorisation et de bien-être chez votre enfant qui lui permet de mieux se connaître et de faire travailler son imagination. En panne d’inspiration, découvrez une mine d’activités manuelles et de bricolage.
Soyez moteur et participez tout en n’intervenant qu’à la demande pour laisser un maximum d’autonomie à votre enfant. Non seulement cela resserrera vos liens, mais cela créera de très beaux souvenirs et moments de complicité.
Que le résultat soit concluant ou non, sans pression ni compétition, mettez votre enfant en valeur, soulignez l’importance du travail accompli. C’est d’ailleurs l’une des bases de l’éducation positive qui permet à l’enfant de s’épanouir à son rythme.
Et mettez-vous toujours à sa place en proposant du matériel adapté pour développer une autonomie accompagnée et fondamentalement bienveillante.

Garder le cap

Se fixer des objectifs réalisables à court comme à long terme permet de garder un fil conducteur, afin que parents comme enfants restent motivés. N’hésitez pas à mettre en place un contrat entre adulte et enfant, sous forme de charte de bonne conduite ou d’un emploi du temps à honorer.
Ce contrat permettra une autonomie et une responsabilisation de l’enfant. Et si un contre-temps survenait, n’oubliez pas de prendre du recul afin de toujours relativiser.
Par ailleurs, à partir du CE2 les devoirs commencent à être annoncés de plus en plus à l’avance.
Étaler le travail dans le temps permet de s’organiser sur plusieurs jours à l’avance et de mieux adapter son temps de travail.

Ces quelques conseils vous aideront, nous espérons, à mettre en place une école à la maison sereine qui réponde à la fois à votre équilibre comme aux besoins de vos têtes blondes.

Vive le Homeschooling ! 🙂