Nouvel an 2020

Nouvel an – A la découverte des traditions (originales)

Espagne, Angleterre, Allemagne, Chine, France, … Même si le réveillon est universel, chaque pays a ses propres coutumes pour fêter le nouvel an.
En connaissez-vous quelques-unes, et lesquelles pratiquez-vous ?

 

Happy New Year

En Angleterre sont présentes deux traditions majeures :

La première veut qu’après le passage à la nouvelle année, on ait en poche une pièce de monnaie, du sel et un peu de charbon qui garantiront revenus, nourriture et chaleur. Et gare à ceux qui n’ont rien sur eux ! La malchance viendra les trouver.

La seconde tradition est celle du First Footing, très présente en Écosse et dans le Nord de l’Angleterre. En effet, c’est le First Footer, c’est-à-dire la première personne qui franchit le seuil de la maison le jour de l’an, qui accomplit tout un rituel en amenant du charbon, du pain et du whisky, au foyer qui le reçoit. Dès qu’il entre, il met en silence le charbon dans le feu, le pain sur la table et sert un verre de whisky au chef de famille. Une fois ce rituel accompli, il peut alors souhaiter la bonne année à tous les membres de la famille qui ont enfin le droit de sortir de leur silence.

 

Aux Etats-Unis, pour New Year’s Eve, il n’y a pas vraiment de coutume mais les animations y sont particulièrement impressionnantes.

A New York, une foule se rassemble au pied de Times Square pour assister au fameux Ball Drop : une grosse boule d’une demi-tonne descend le long du bâtiment à 23h59, et atteint le sol à minuit pile en répandant une pluie de confettis sur la foule. La fête perdure ensuite dans les rues avec des feux d’artifice, concerts et animations.

Ailleurs, dans le pays, de nombreuses villes font aussi descendre au sol des objets symboliques lors du compte à rebours. Ou bien elles proposent des animations à couper le souffle, comme le feu d’artifice de San Francisco depuis The Embercadero, les fêtes démesurées des casinos et clubs de Las Vegas, la musique live du Jackson Square ou les croisières sur le Mississippi de la Nouvelle Orléans. Il y a en pour tous les goûts !

 

Feliz Año Nuevo

Le repas du Nouvel An, Nochevieja ou Fin de año, en Espagne ne commence pas avant la nuit. Et il vaut mieux aimer le raisin ! Car la tradition veut que chaque convive avale – en rythme et à temps – un grain de raisin à chaque coup de cloche jusqu’à minuit afin de s’assurer chance, prospérité et succès pour la future année.

Dans beaucoup de villes et villages, ce rituel est aussi effectué collectivement sur une place ou bien là où se dresse une horloge, afin d’avaler ensemble ces 12 grains de raisin et de partager les derniers moments de l’année.

A l’origine, ce sont les vignerons d’Alicante (situé au Sud Est de l’Espagne) qui ont lancé cette tradition en 1909, tout simplement pour faire face à la surproduction de raisins à ce moment-là !

 

Xin nian kuai le / Xin nian hao

En Chine, à l’occasion de mini vacances de 3 jours, on célèbre comme ailleurs le nouvel an universel appelé « Premier jour de l’année ».

Cependant cette fête a beaucoup moins de sens pour les Chinois que leur traditionnel nouvel an dénommé « Fête du printemps » auquel ils sont beaucoup plus attachés. En effet, leur nouvel an est lié historiquement au calendrier solaire chinois, et se situe entre le 21 janvier et le 20 février.

Il correspond aussi une période d’une semaine de congé où bon nombre de commerces et d’usines sont fermés. Et en moyenne, à ce moment-là chaque année, ce sont près de 440 millions de personnes qui voyagent pour se retrouver en famille.

Les Chinois ont donc deux calendriers : un pour les dates universelles, et l’autre pour les traditions typiquement chinoises. Soit une année bien remplie en événements.

 

Frohes Neues Jahr

Lors de Saint Sylvestre (Silvester), en Allemagne, on déguste des plats très conviviaux, et surtout on fait du bruit.

Autour de la table, on retrouve de la raclette et de fondue de fromage, de la viande frite (celui qui perd son bout de pain ou de viande paie son Schnaps !), et de la carpe. On évite néanmoins de manger de la dinde qui peut porter malheur. Quant aux boissons, le vin chaud au rhum brûlé Feuerzangenbowle, le mousseux et le champagne sont au rendez-vous.

Lorsque sonne minuit arrive une explosion de feux d’artifice et de pétards. Traditionnellement, ce vacarme était censé effrayer et faire fuir les mauvais esprits ; actuellement c’est plutôt une façon de s’exprimer et de faire entendre sa joie.
Les Allemands aimant savoir ce que leur réserve l’avenir, une vieille coutume divinatoire subsiste : Bleigießen. Elle consiste à faire fondre du plomb dans une cuillère sur la flamme d’une bougie et à renverser le liquide obtenu dans de l’eau froide : à partir des formes obtenues, l’oracle est tiré.

 

Bonne année

Vrais amateurs de gastronomie, les Français ne peuvent se passer de foie gras, de saumon fumé, et de bûche aux marrons pour le réveillon.

Toutefois, en France, suivant les régions d’autres mets sont présents sur la table comme les huîtres de Marennes d’Oléron, le confit de canard du Sud-Est, le caviar d’Aquitaine ou encore les escargots de Bourgogne.

Autre tradition qui perdure aux douze coups de nuit : le baiser sous le gui à minuit et le champagne que l’on sabre. Les Français sont aussi adeptes des vœux du nouvel an, des étrennes mais aussi, comme pas mal de pays, de bonnes résolutions !

Hormis sur la table, localement des rituels existent. Comme le dernier bain de mer de l’année à Dinard, ou les étrennes (cette fois-ci il s’agit de petites gaufres et non pas d’argent) qu’on s’offre dans le Nord pour la nouvelle année.

 

Si vous connaissez encore d’autres traditions liées à votre pays ou régions, n’hésitez pas à les partager ci-dessous !

Ecouter/réécouter notre PodCast sur Noël à travers le Monde.