Pâques en Allemagne : Winter is Leaving

Pâques en Allemagne symbolise le renouveau du printemps et la victoire sur l’hiver (un spoiler pour les fans de Games of Throne). Le long week-end fait l’objet de célébrations importantes. Leur origine n’est pas obligatoirement religieuse. Nombreuses sont héritées de coutumes païennes d’origine celtique et scandinave. Les festivités célèbrent la nature bourgeonnante et s’avère une source d’inspiration pleine de gaieté, de couleurs …et d’oeufs durs.

Oeufs décorés sont accrochés aux branches

Osterstrauch ou Osterbaum (Oeufs sur Arbres)

Comment symboliser le renouveau de la vie à l’arrivée du printemps ? En décorant les bourgeons des arbres avec des oeufs décorés.

Deux semaines avant Pâques, les oeufs blancs sont évidés, un trou dessus, un trou dessous. La coquille lavée et séchée est ensuite peinte dans une débauche de motifs colorés. Les oeufs décorés sont suspendus dans les jardins aux branches porteuses de bourgeons:  ramures de Forthysia, branches de noisetiers ou de saule. Cette mise en beauté des jardins offre un parfait motif de balades.

La décoration des oeufs propose une activité transgénérationnelle formidable pour remplir le planning des vacances. La veille de Pâques, l’atelier bricolage continue! La famille prépare des nids en paille ou mousse (encore la nature!) qu’elle cache dans les jardins (ou les maisons en absence de point vert) pour que le lièvre de Pâques y dépose ses oeufs.

Le lièvre de Pâques, Osterhase, cache les oeufs

Le lièvre de Pâques Osterhase

Les pays catholiques font distribuer les oeufs par des cloches parties de Rome. D’un point de vue logistique, l’entreprise est bien compliquée. D’une part, le chocolat n’est pas une tradition romaine. D’autre part, la loi de gravité compromet l’intégrité des friandises en chocolat lors de leur chute.

Dans les pays germanophones, c’est le lièvre de Pâques qui distribue les oeufs. Le lièvre – ou le lapin, Easter Bunny pour les anglophones–  est le symbole païen de la fécondité. Il est logique qu’il soit en charge de distribuer les oeufs, allégorie de la germination printanière. Par ailleurs, il nous semble que le lièvre a une meilleure connaissance du terrain pour dégotter les cachettes optimales.

La bataille d'oeufs cloture la chasse aux oeufs

Ostereiersuche  (la chasse aux oeufs…durs !)

Une fois que le lièvre a fait son boulot, la chasse aux oeufs est lancée le dimanche de Pâques.
Mais Charlie et sa chocolaterie peuvent réviser leurs opérations de marketing. Si les friandises en chocolat gagnent du terrain, la tradition Allemande veut que le osterhase cache des oeufs durs. Des oeufs durs teintés avec des couleurs primaires, unies.
En effet, trouver les oeufs constitue seulement un préalable. Le clou de la chasse reste la bataille d’oeufs durs! Les règles relèvent du jeu de billes ou la technique dit du Tac (ou Touche Touche). Il s’agit de viser l’oeuf de l’adversaire et celui qui casse la coquille de l’autre a gagné.

Comment se mettre dans l’ambiance ?

Pour enseigner une langue, nos coaches VivaLing s’attachent à faire découvrir la culture qui s’y rattache pour accélérer l’apprentissage. Aussi, rien de mieux que la pratique pour s’imprégner dans la tradition, et encore mieux dans le respect de la nature pour protéger notre ami Osterhasele lièvre de Pâques. Teignez vos oeufs sans plus attendre et de la part de toute l’équipe VivaLing:

Frohe Ostern!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.