Pour Fanny et Alex, le monde se vit dans l’Echange

  • En quelques mots, qui êtes-vous ?

Une famille française du Sud Ouest expatriée à Singapour depuis un an et qui voulait commencer à découvrir le monde autrement que via le voyage seul !

Singapour est une première expatriation mais nous avons toujours crapahuté, Alex et moi (Fanny), en solo, en couple puis embarquant nos 2 «Moutards » dès leurs premiers mois, à travers l’Europe,  sur les routes du Mexique et de l’Inde, du Liban à l’Indonésie en passant par la Nouvelle-Zélande, la Malaisie, le Maroc, le Japon, l’Amérique du Nord …

Dans nos vies, le voyage est essentiel dans la compréhension des différences (et la différence nous la vivons déjà au quotidien avec notre cadet handicapé), l’ouverture aux autres et la construction du présent et du futur, particulièrement par le regard des enfants (l’avenir !) sur le monde, dès aujourd’hui.

Fanny et Alex, avec Nathanel et Eliaz

Fanny et Alex, avec Nathanel et Eliaz

 

  • Quels sont vos meilleurs souvenirs personnels de multilinguisme ?

Souvenirs professionnels pour Alex : se retrouver dans des salons, enchaînant et alternant les discussions en français, anglais, espagnol et italien, si bien qu’à la fin de la journée il se sentait un peu de chaque langue !

Nombreux sont les souvenirs personnels et familiaux de toutes les possibilités que les langues étrangères nous ont offert de découvrir plus, de dépasser des barrières et de mieux comprendre les autres à chacun de nos voyages.

Souvenirs plus « frais » : nous voir demander à notre fils de nous apprendre des rudiments de mandarin pour mieux nous immerger dans la vie singapourienne et le sourire des singapouriens quand il leur parle en mandarin !

DSC_5020

  • Quel est le parcours linguistique de vos enfants ?

Nos enfants n’ont jamais étudié l’anglais avant Singapour. En France (Bordeaux), ils étaient scolarisés dans une école qui, traditionnellement, accueille les enfants migrants d’origine hispanique. Ils ont donc commencé leur apprentissage linguistique avec l’espagnol, depuis la maternelle. Parallèlement,  à la maison nous avons « parlé » le langage des signes plusieurs années en attendant que notre cadet puisse s’exprimer oralement.

Aujourd’hui, Nathanel (9ans) apprend l’anglais et le mandarin (école+VivaLing) et Eliaz (7ans), malgré sa différence, se familiarise avec beaucoup de plaisir à l’anglais (école+VivaLing) avant d’intégrer une école spécialisée singapourienne très bientôt.

VivaLing Blog (credit : Fanny and Alex) -  DSC2246

 

  • Que represente pour vous l’apprentissage des langues par vos enfants ?

Nathanel s’était juré ne jamais ni apprendre ni parler anglais ou même une autre langue que l’espagnol 😉 ! Aujourd’hui, le voir  « discuter » avec les singapouriens, le sourire accroché aux lèvres, alternant ses connaissances dans les 2 langues (anglais et mandarin) est un vrai régal ! Pour notre aîné, apprendre le mandarin est d’abord une envie, un plaisir et un intérêt de sa part pour une langue qu’il décrit comme si fine et si chantante. Le voir s’épanouir avec d’autres mots et s’ouvrir à une autre façon d’envisager «  l’autre »,  la communication, une culture différente,  est essentiel dans l’éducation que nous avons choisie pour nos enfants.

Quant à Eliaz, même à « l’autre bout du monde » , en intégrant la notion de « parlers différents » il peut bénéficier d’une scolarisation adaptée à ses besoins sans que la langue ne soit une barrière, et donner libre cours à son goût pour la rencontre et  l’échange qu’il manifeste quotidiennement.

Les langues étrangères sont un atout (personnel et professionnel) pour eux. Pour nous, le monde se vit dans l’Echange et la langue en est l’un des principaux canaux ; plus il y a de langues parlées, moins on se heurte à des« frontières » à la découverte et à la rencontre.

VivaLing - Blog (Credit : Fanny and Alex) - DSC 7867

  • Qu’est-ce que VivaLing vous apporte ?

Les possibilités proposées par VivaLing sont “tout bénef”!! Une organisation à la carte (parfait quand on a un enfant qui a déjà un emploi du temps de ministre!), la possibilité de respecter le rythme de l’enfant tout en étant raccord avec celui des parents, la praticité de la session à domicile tarif compris. L’interactivité est facile et parfaite.

Mais plus que tout, en plus de la langue, VivaLing offre de traverser à nouveau les frontières en mettant nos enfants en contact avec des coachs de tous d’horizons et coins du monde ! En plus d’une langue les enfants apprennent aussi la vie ailleurs (en République Tchèque et au Texas pour nous) au travers de discussions partagées avec leurs coachs.

Grand merci à Fanny et Alex d’avoir partagé leur expérience. Si vous aussi souhaitez figurer dans cette série, contactez-nous !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.