Florence, coach de Français à Singapour : « VivaLing c’est avant tout une magnifique aventure humaine ! »

Apres plusieurs années passées à Londres puis Bombay, Florence a posé ses valises à Singapour. L’occasion de commencer une nouvelle vie professionnelle et de partager son amour pour les langues avec des enfants aux quatre coins de monde en tant que coach de Français chez VivaLing. Retour sur le parcours d’une ambassadrice de la langue française passionnée.

CIMG5916

L’expatriation n’a plus de secret pour vous ! Pouvez-vous partager avec nous votre parcours à l’étranger ?

Après plusieurs années comme Chef de Produits dans l’industrie du tourisme, je suis partie avec mon mari et nos deux garçons âgés alors de 1 et 3 ans, à Londres, pour une première expatriation. Une nouvelle vie qui commence, une famille à installer et, à l’époque, pas nécessairement la volonté de chercher un emploi, mais plutôt le désir de profiter de mes enfants. Deux années et demie ont ainsi passé, puis nous sommes à nouveau repartis pour de nouvelles aventures, cette fois ci, teintées de plus d’exotisme, car nous avons posé nos valises à Bombay, pour 3 ans. Une vie au quotidien très exigeante, l’arrivée d’une petite fille n’ont pas non plus aiguisé le désir de retravailler. Mais une fois installée à Singapour et les enfants ayant grandi, tout était alors très différent et, j’ai senti qu’il était grand temps de mener un projet personnel!

Comment vous est venue l’envie d’enseigner ?

Bien sûr, le plus simple aurait été de prolonger très naturellement mon ancienne activité professionnelle mais un parcours linéaire ne m’intéressait pas. Dix années d’expatriations humainement enrichissantes sont passées par là et ont façonné indéniablement ma personnalité. Cette fois-ci, je souhaitais donner du sens à ce nouveau départ : l’enseignement s’est alors imposé comme une évidence !

Et c’est aussi un retour naturel à mes premières amours, pour moi qui ai fait des études de langues.  Partager ma passion pour les langues, ma culture que je vois briller au fil de toutes nos expatriations, était alors devenu un profond désir !

Pouvez-vous nous raconter comment cela a commencé avec VivaLing ?

Une fois le DAEFLE (Diplôme d’Aptitude à l’Enseignement du Français Langue Etrangère) en poche, je me suis rapprochée de différentes écoles de langues et ma rencontre avec Bernard Golstein (NDLR : fondateur de VivaLing) a été décisive. J’ai très vite compris que l’enseignement des langues online est incontournable, et qu’il le deviendra encore davantage dans le futur. C’est pour cela que j’ai souhaité m’inscrire dans ce beau projet à l’avenir très prometteur ! Depuis avril 2015, je suis donc coach de français pour VivaLing.

CIMG5684

Pouvez-vous nous parler de VivaLing de « l’intérieur » en tant que coach ?

VivaLing c’est avant tout une magnifique aventure humaine ! Tout d’abord avec ses deux fondateurs – Bernard Golstein et Zihan Wang – qui insufflent un esprit sain, familial et valorisant, auprès de leurs coaches. En contrepartie de l’exigence de proposer des cours de très grande qualité, ludiques, créatifs et très personnalisés, je dispose de beaucoup de liberté dans la préparation de mes cours et dans la gestion de mon emploi du temps, ce qui est très précieux !

Mais ce n’est pas tout, il y a aussi cette autre aventure humaine ; celle que je tisse au fil des semaines avec mes élèves. Je suis à chaque fois éblouie de voir à quel point, au travers de l’enseignement online, j’arrive à nouer une relation très forte avec eux.

Je pense notamment à mes deux très jeunes élèves de Boston qui ont leur séance de français avant de partir à l’école. Encore ensommeillés, le regard embué au tout début de la séance, leur regard s’illumine immédiatement quand ils découvrent leurs personnages favoris de Star Wars. « Super ! Aujourd’hui la séance porte sur les Jedis et maitre Yoda ! ». Captivés et dans l’échange, ils accrochent un grand sourire à la fin de la séance ! Tous ces échanges, cette complicité avec mes élèves, c’est une très belle surprise et un très beau cadeau aussi pour moi!

Comment se déroulent vos cours ?

Dans mes cours, l’ennui n’a pas sa place ! Alors marionnettes, chansons, petites vidéos, jeux, distribution de médailles, tout est bon pour faire passer l’envie et la joie d’apprendre; endosser une tenue de ski, mettre des lunettes de soleil pour parler des saisons sont autant de moyens que j’utilise pour aider les élèves à apprendre le français en s’amusant.

J’aime aussi être très proche des parents de mes élèves : j’échange régulièrement avec eux sur les sujets de mes prochaines séances, discute de leurs attentes, sollicite des photos de leurs enfants pour les intégrer dans mes séances. Une communication étroite entre le coach, l’élève et ses parents, c’est important pour une équipe de choc !

Et en tant que maman ? Que pensez-vous de VivaLing ?

Effectivement, l’aventure ne s’arrête pas du côté enseignant pour moi, car mes trois enfants âgés de 14, 12 et 7 ans suivent des cours avec VivaLing !

Mes enfants améliorent sans cesse leur niveau linguistique en Chinois et en Anglais, tout en s’amusant. On est tellement aux antipodes du cours traditionnel pour lequel –je me rappelle- ils ont souvent trainé les pieds pour rejoindre le professeur. Avec VivaLing, le plaisir est partagé !

Je suis tellement heureuse de voir ma fille de 7 ans rigoler avec son coach de mandarin, les bras chargés de ses nombreux pandas et autres peluches quand il s’agit de parler des animaux ou un bonnet vissé sur la tête, une écharpe autour du cou si la séance porte sur l’hiver. Bien sûr, son coach et ma fille n’avaient pas oublié de me le rappeler avant la séance….: «  Maman, as-tu bien préparé mes vêtements d’hiver pour Abby ? »

De même, mon fils ainé aime raconter ses exploits ou ses défaites au dernier tournoi de rugby à son coach d’anglais…et il m’avoue souvent en fin de séance que les 40 minutes sont passées trop vite.

VivaLing est devenu incontournable à la maison et mes enfants, à l’âge adulte, se rappelleront de ses heureux moments d’apprentissage, j’en suis sûre. Mais bien plus que cela, VivaLing aura contribué à la construction de leur capital linguistique et à leur devenir professionnel et personnel !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.