De Shanghai à Dubai – Gaelle, JB et leurs 4 enfants se rassasient de langues

Aujourd’hui nous inaugurons une nouvelle rubrique de notre blog : les portraits linguistiques familiaux. Chaque mois, une famille partage avec nous son expérience du multilinguisme, sa motivation, ses modalités, les éventuelles difficultés et les joies assurées. La famille nous gratifie aussi de photos tirées de sa mediathèque personnelle ! Pour ce premier portrait nous avons le privilège d’être accueillis par Gaëlle, Jean-Baptiste (JB) et leurs quatre enfants dans les sables de la péninsule arabique.

  • En quelques mots, qui êtes-vous ?

Depuis notre petite enfance, mon mari JB et moi, Gaëlle, avons été exposés à un milieu international. Nous sommes tous deux nés en France. Quand j’avais 18 mois, mes parents sont partis pour deux ans aux Etats-Unis. Même si je ne m’en souviens pas, mes parents racontent souvent que j’ai commencé à parler anglais à la crèche. Ils sont ensuite partis en Afrique, et disent que j’étais très heureuse d’être la seule petite blonde parmi mes amis africains. De son côté, JB, est parti au Brésil au même âge, et a passé 6 années inoubliables dans ce pays merveilleux. Lorsque nous nous sommes mariés, nous désirions ardemment aller à l’étranger ensemble. Nous avons vécu 6 mois à Vienne (Autriche) et 3 ans à Chicago (Etats-Unis). Cependant nous avons souhaité rentrer en France pour fonder une famille … mais nous savions déjà que nous repartirions à l’étranger avec nos enfants. Nos 3 premiers enfants sont nés en France. Puis mon mari a eu une offre d’emploi à Shanghai (Chine), où notre quatrième enfant est né. L’année dernière, nous avons déménagé à Dubai pour une autre opportunité professionnelle. Chameaux - HAZ

  • Quels sont vos meilleurs souvenirs personnels de multilinguisme ?

Quand nous nous trouvons dans un pays pour affaires ou pour le plaisir, nous aimons interagir avec les habitants locaux et découvrir leur culture  – c’est dans notre nature. Nos meilleurs souvenirs sont en Chine, où nous avons croisé des gens merveilleux. Parler chinois nous permettait de voyager seuls dans des provinces éloignées où les guides ne nous auraient pas emmenés. Débarquer dans des villages avec une famille de 6 personnes, voilà qui était très inhabituel ! La question qui revenait le plus souvent était de savoir si les 4 enfants étaient bien les nôtres. Quand les villageois réalisaient que nous parlions chinois, la conversation s’animait et nous échangions sur une multitude de sujets. Chinoise - HAZ

  • Quel est le parcours linguistique de vos enfants ?

Pour initier leur apprentissage des langues, nous avons inscrit nos enfants dans un programme bilingue français anglais à l’école française de Shanghai. La classe se tenait en alternance un jour en français avec un professeur français, et un jour en anglais avec un locuteur natif. Ils ont aussi commencé le chinois à 5 ans. Ils ont appris à parler et écrire. Pour un petit enfant, écrire en chinois ressemble à un jeu de dessin, ce qui augmente leur motivation. Désormais à Dubaï, ils apprennent l’arabe. Ils prennent toujours des cours d’anglais à l’école mais le défi est d’entretenir leur chinois. Panda - HAZ

  • Pourquoi tenez-vous à ce que vos enfants apprennent le chinois ?

Nous pensons qu’au 21ème siècle, il deviendra de plus en plus important de pouvoir interagir avec la Chine. Parler chinois et comprendre la culture sera un atout considérable pour réussir dans cet environnement. De plus, apprendre le chinois est beaucoup plus facile pour un enfant que pour un adulte. Et très peu de gens font l’effort d’apprendre le chinois. Les communautés chinoises sont de plus en plus nombreuses et puissantes à travers le monde. Les entreprises auront besoin de gens sachant s’occuper d’elles. Shanghai - HAZ

  • Qu’est-ce que VivaLing vous apporte ?

Puisque l’école ne proposait pas de cours de chinois, nous avons cherché des solutions pour nos enfants. Nous avons d’abord commencé avec un professeur de chinois chez qui nous nous rendions, mais nous avons changé pour les raisons suivantes : – Les sessions de VivaLing se passent à la maison et nous épargnent une perte de temps considérable dans les transports – VivaLing propose une méthodologie éprouvée qui garantit aux parents que leurs enfants apprennent quelque chose. Les sessions sont bien structurées, avec une attention particulière au vocabulaire, à la prononciation, aux phrases. Notre coach est super et a beaucoup d’énergie ; le format de 25 minutes est particulièrement efficace. Les parents ont accès au contenu de la session, à la vidéo, et au feedback du coach. Cela facilite le suivi de ce que les enfants apprennent. De plus, les jeux de fiches sont une façon amusante pour les enfants de réviser entre deux sessions. Avant de débuter avec VivaLing, nous étions réticents à ce que nos enfants apprennent derrière un ordinateur, sur internet. Mais nous réalisons maintenant que c’est vraiment bien. Les enfants adorent et sont très à l’aise avec cette solution. VivaLing - HAZ

Grand merci à Gaëlle et JB d’avoir partagé leur expérience. Si vous aussi souhaitez figurer dans cette série, contactez-nous !

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.